Rendez-vous le 9 mai 2019

 
Le 11 avril dernier, le ministre de l’éducation, Jean Michel BLANQUER s’étonnait, lors de son passage sur France inter, de la question d’un auditeur. Ce dernier précisait que son fils fera sa rentrée 2019 dans une 5ème à 30. Le ministre affirmait alors « pour les classe de collège, a fortiori en milieu rural, on est en dessous de 30 ».
 
Pourtant, depuis plusieurs années, dans le Comminges, espace « a fortiori » rural, les classes à 30 sont le cas courant.
 
Plus largement, pas une année ne passe sans entendre parler de fermeture de classe, de classes surchargées, d’enseignants non-remplacés, bref de la dégradation du service public d’éducation.
 
Partageant ce constat, parents d’élèves et professionnels de l’éducation se sont rassemblés et ont fondé le collectif éducation Comminges. Ce collectif dénonce cette situation qui touche l’ensemble du territoire, mais dont les effets sont accrus dans notre territoire rural.
 
Ainsi, le 9 mai prochain, à partir de 9 heures, le collectif tiendra un stand sur le marché de Saint Gaudens. Nous vous attendons nombreuses et nombreux, parents d’élèves, enseignants, retraités, chômeurs, CITOYENNES et CITOYENS pour dire stop à cette situation et construire ensemble l’éducation que nous voulons pour nos enfants/nos élèves en Comminges.
 
Ainsi, le collectif demande un maximum de 25 élèves par classe, de l’école au lycée, et pas seulement pour le CP et le CE1, le maintien d’une scolarisation de proximité et des moyens nécessaires à un service public d’éducation de qualité.
 
Ces échanges pourront se poursuivre, à partir de 12 heures, autour d’un pique-nique citoyen dans le jardin du tribunal.
 
Voici le tract à diffuser le plus largement possible: